Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Après une absence plus longue que prévue, me revoilà enfin.

  

        Cela doit bien une petite explication non ? Alors commençons. Le départ en vacances m'avais déjà bien stressé : deux semaines dans un environnement gluténisé (un mobile home), être en contact avec du gluten indirectement (crème solaire, snack du camping, boulangerie...), et une famille (moi y compris) qui voulait des vacances sans trop de clash ni de stress. Il a donc fallu faire des concessions et j'ai pris sur moi. Pas trop de parano du gluten de ma part, une parano que se verra pourtant bien  justifiée par la suite ... Au niveau du stress, je l'ai renfermé histoire de ne pas trop déteindre (celui-ci se prononçant surtout au moment des repas). 

        Arrivé au mobile-home, nous nous étions mis d'accord : le ménage serait fait à fond (ou tout du moins du mieux que possible). Pas de crème solaire pulvérisée à l'intérieur et pas de coca ou d'apéro non plus (encore à l'intérieur bien sûr). Malgré ça (et c'est en fait bien normal), la contamination n'a pas tardé à s'exprimer. Deux jours. Il n'a fallu que deux jours et pas le temps de se baigner. Deux jours et autant d'après midi à la plage. Deux jours et  un millier de contaminations possibles. Deux jours et une Toutitelulu qui le troisième matin s'est réveillée en croyant ne jamais revenir à la maison.

        Ce fût très très violent. Plus violent même que lors des mois précédents le début de mon régime sans gluten. J'ai un moment pensé y perdre mes intestins et ma conscience. Il m'est aussi venu à l'esprit qu'il allait me falloir des mois à rétablir un ordre là dedans. A 11h30 (après plus de 5 heures de vidange intestinale), la voiture était chargée et nous repartions sur l'autoroute des vacances, malheureusement dans l'autre sens. 800 kilomètre plus tard, enfin la maison.

        Il m'a fallu deux jours pour recommencer à manger, un mois pour ne plus passer mes journées à dormir sur le canapé, et un temps encore indéterminé pour enfin être rassurée... A ma grande surprise le temps de convalescence ne fût que d'un mois et demi. Enfin pour mettre toute les chances mon côté le charbon, les probio, certaines huiles essentielles et quelques massages de Mum m'ont bien aidé. Pour en revenir à ces contaminations multiples inexpliqués, elles ne l'étaient en fait pas tant. Il faut avoir toutes les notions pour comprendre.

 

Notions :

  • Pour éradiquer le gluten d'une cuisine, un ménage complet sur 6 mois à raison d'au moins une fois par semaine est nécessaire.
  • Ensuite, après plusieurs mois de régime sans gluten, la sensibilité s'accroit chez les coeliaques qui pour certains d'entre eux peuvent réagir en entrant dans une boulangerie.
  • Et pour finir, le fait de faire des concessions n'a pas vraiment aidé à éviter ces contaminations.

 

        Bref, les vacances se sont déroulés sous la pluie, mon anniversaire aussi et l'impression de ne pas avoir eu le temps de me reposer avant une reprise en 1ère en suivant les cours à domiciles ont fait  que ces deux mois m'ont un peu découragé. Je reviens maintenant avec bien plus de pêche que ces derniers temps et je préviens dès aujourd'hui que les prochains articles seront plutôt tournés vers les astuces quotidiennes que j'ai trouvé pour m'adapter à cette hyper-sensibilité. Bien sûr quelques recettes et réflexions resterons pour le plaisir des papilles et de l'esprit ! Je commencerais sûrement par les méthodes applicables lors d'une contamination violente (et bien sûr d'autant plus efficace lors d'une simple petite ingestion fortuite).

 

 

A bientôt dans ma Tite bulle sans gluten !

 

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Trucs et Astuces Gluten Free, #Maladie Coeliaque