Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hum, depuis le temps que je voulais remanger du poulet !

poulet au four tomate oignon sans gluten (1) 

 

       Il est très difficile de trouver un poulet entier sans traces de gluten. Certes, lorsque l'on est encore en début de régime ou peu sensible, cela pose moins problème mais on se rend souvent compte que le poulet ne passe pas. Et pour cause, quant au supermarché ils sont recouverts d'une "laque" un peu brillante à base de gluten, chez le boucher ils sont soumis aux farines misent dans les saucisses et autour des saucissons. Et pour les hypersensibles, le simple fait que l'évidage et le nettoyage soit mal effectué est suffisant pour contaminer suffisamment la viande (rappelons que les volailles vivent dans la paille et mange du blé voir de la farine exclusivement composé de gluten de blé).

        C'est pourquoi j'ai été ravie de découvrir les poulets bios d'un petit producteur très consciencieux. Malgré mon hypersensibilité, je n'ai eu aucune réaction et cela pour mon plus grand plaisir. Il m'avait été conseillé par une amie elle aussi extrêmement sensible au gluten qui le tolère elle aussi. Autant vous dire que depuis près d'un an et demi que j'attends désesprérément de trouver du poulet sans traces de gluten, j'ai pu apprécier sa qualité et son goût !

        Après avoir commandé 4 beaux poulets à ce producteur il  a fallu en faire quelque chose. Vendu avec la tête ainsi que les abats comestibles (gésiers, foies et coeurs), j'ai décidé d'en faire cuire un de la manière la plus traditionnelle : au four. J'ai découpé les autres à cru pour les congeler et j'ai gardé leur carcasse pour en faire du bouillon ou un fond de sauce. Au final, la seule chose que je n'ai pas gardé c'est la tête, bien qu'apparemment certaines personnes la mange. Je tiens à préciser que ces poulets sont des poulets de compétition. Tous pesaient près de 2 kg et l'un d'eux atteignait même les 2,5 kg !

 

 

Ingrédients :

Pour un poulet bio 

- 4 belles tomates bios (ou une boite de tomate concassé selon la saison)

- 2 gros oignons bios

- une dizaine de gousse d'ail bio

- un beau filet d'huile d'olive bio

- deux grosses pincées de gros sel

- du poivre

- des herbes de Provences

- 3 feuilles de laurier

- un demi-verre d'eau

- éventuellement 20 g de beurre salé pour ceux qui peuvent (sur la photo le poulet préparé pour ceux qui mangent du beurre)

 

poulet-au-four-tomate-oignon-sans-gluten--2-.JPG

 

        Commencer par couper les oignons et les tomates en lamelle et éplucher l'ail. Déposer le poulet au milieu d'un plat allant au four puis disposer les légumes autour. Garder trois belles gousses d'ail à fourrer dans la carcasse du poulet avec une grosse pincée de gros sel, du poivre, des herbes de Provence et une feuille de laurier. Verser un filet d'huile d'olive sur le poulet et les légumes et assaisonner le tout avec le sel, le poivre, les herbes de Provence et les deux feuilles de laurier restantes. Ajouter un demi verre d'eau. (Facultatif : déposer quelques morceaux de beurre salé sous la peau qui recouvre les blancs).

        Le placer sur une cuisse et enfourner à 160°C pendant environ trois heures en le plaçant successivement sur l'autre cuisse, le ventre (les blancs) puis le dos. Pour une cuisson plus rapide cuire à 200°C pendant environ deux heures. Laisser reposer 15 min avec un couvercle ou du papier d'aluminium à la sortie du four avant de couper et de servir.

 

Pas de photos à la sortie du four, l'appareil est tombé en panne à ce moment là ^^. 

 

         Cette recette est notre recette traditionnelle du poulet au four. Bien sûr le beurre salé fait partie de la petite touche bretonne mais même en m'en passant le poulet est d'une qualité telle que cela ne s'en ressentait presque pas ^^ !  On peut l'accompagner de pommes de terre rattes sautés, ou faire cuire des pommes de terre avec le poulet (à mettre dans le plat 30 min avant la fin de la cuisson). Le riz complet et le quinoa s'y accommodent aussi très bien et le jus de cuisson du poulet permet à coup sûr de ne pas avoir un accompagnement sec et lourd. S'il y a des restes on peut toujours les congeler tout comme la carcasse et le reste du jus pour s'en servir comme fond de sauce ou dans une soupe, histoire de ne rien perdre !

 

Bon appétit !  

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Sans Lactose, #Sans oeuf, #Salé, #Plats, #Accompagnement, #Viande