Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Michel Revault fait partie de ses agriculteurs qui cultivent réellement "leur jardin" avec plaisir.

 

         Son exploitation située en Indre et Loire est conduit en polyculture, chose de plus en rare sur notre territoire : à côté du maraichage sont élevés poulets "cou nu" et pintades, nourris avec les céréales produites sur l'exploitation (au moins 60% de leur nourriture). Les poussins arrivent chez l'éleveur par lot de 600 à 750 à l'âge d'un jour. Tous les mois, un nouveau lot prend place dans une des deux poussinières chauffées et fermées que compte l'exploitation. Durant trente-cinq jours, les poussins vont s'acclimaté petit à petit. Le chauffage sera réduit au fur et à mesure et les granulés finement broyés laisseront place au mélange "maison" de Michel Revault.

 

poussins2.jpg 

        A la fin de cette période d'acclimatation, les jeunes volailles rejoindront une des parcelles qui leur est réservé. Ne disposant "que" d'une surface d'1,3 hectare à consacrer à ses volailles, Michel Revault a pris le partis de les optimiser. Il déplace ainsi régulièrement ses bâtiments (mobiles) dans les parcours herbeux. Les poulets, depuis leur arrivé jusqu'à leur abattage, resterons entre 90 et 115 jours sur l'exploitation, bien au delà des 40 à 50 jours des poulets standard de supermarché !

 poulets2.jpg

 

         Ils pourront aussi bénéficier d'une alimentation entièrement biologique et provenant quasiment exclusivement de la ferme. Même si les normes bios ont été un peu assouplies ces dernières années permettant par exemple l'usage de farine de gluten de blé pure dans l'alimentation des volailles, Michel Revault parvient à leur préparer une alimentation équilibrée sans y avoir recours notamment grâce aux tourteaux de colza et se sésame bio quie lui fournissent ses collègues ou l'huilerie Vigean (qui par ailleurs produit de très bonnes huiles). Une bonne nouvelle pour certains intolérants au gluten qui ne supportent pas la plupart des volailles (encore moins celle des supermarchés "laquées" d'une couche de gluten pour les rendre plus belles et celles des bouchers trainant à côté des saucisses "à la farine").

 

poulets3.jpg 

        En tout ce sont 3000 à 3500 volailles qui gambadent en permanence chez Michel et bénéficient de ce traitement royal. Michel Revault, en plus de tous le travail et du coeur qu'il met dans son exploitation passe aussi une part de son temps sur la route. Il livre ainsi une partie de ces poulets à des grands restaurateurs, et vends le reste à travers des AMAP, à la ferme ou grâce à son petit camion réfrigéré sur Paris, Montreuil, Orléans ou Bourges.

 

crales.jpg

 

 

Pour le contacter :

Michel Revault "Les Renouées"

Les Gilleteries

37320 TRUYES

06.98.80.10.12

le.renouees(arobase)gmail.fr

Sources : assoatable.unblog

 

 

Pour ma part, j'ai adopté ses poulets ! (j'expliquerais plus en détails ce qui m'a fait opter pour ceux là ^^)

 

 

Tag(s) : #Pragmatisme Ecologique, #Tests produits Gluten Free, #Sans Gluten