Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Il est grand temps de s'occuper du potager pour les retardataires !

 

       Rotation des cultures, bio-synergie etc... Mais il faut aussi penser au sol, tout simplement. Après avoir procédé à un sarclage bien mérité en février, un enrichissement en compost maison peut après et le choix des prochains occupants de notre petit potager, il faut maintenant s'occuper de "meubler" les espaces de terre vide. Pourquoi s'embêter me direz-vous puisqu'il faudra de toute façon enlever telle ou telle chose au profit d'un nouveau légume. C'est bien simple, car le sol se déssèche. On pourrait se dire que cela n'est pas si grave, que cela ne concerne que la surface. Mais les micro-organismes ne seront surement pas d'accord avec ce point de vue. Sans possibilité de survivre, les micro-organismes ne pourront donc plus aérer le sol.

        La terre va en effet se compacter au fil du temps et perdre sa richesse en nutriments. Et là, même le meilleur compost maison ne pourra plus y faire grand-chose. C'est d'ailleurs ainsi que l'on peut tomber dans la tentation d'utiliser des engrais chimiques et autres joyeusetés à l'origine d'un engrenage bien connue qui n'en finit plus. Alors en résumer : la terre est supposée être "recouverte" en toutes saisons de l'année. Que cela soit par des cultures de "meublage" en période creuse de récolte, ou par des paillages aux pieds de tel ou tel plantations. 

 

Passons à la pratique de ce paillage au "gazon".

 

Paillage tonte de pelouse potager (19)

 

 

Komment Kon fait ces Tites Choses ?

 

        Ce n'est pas très compliqué, il ne vous faut que de la tonte de pelouse fraiche (sans trop de graines si possible, parfaite en début de printemps). Une fois récupéré cet amas de végétaux, il suffit d'en étaler une couche plus ou moins épaisse sur la surface de terre désirée.

 

Paillage du potager :

        L'épaisseur du paillage  optimale pour le potager est d'environ 3 à 5 cm (en tassant). Il faut essayer de recouvrir le sol uniformément et ne pas hésiter à  en rajouter au pieds des plantations. Ainsi ce paillage pourra tenir le temps de la culture et se décomposera petit à petit en enrichissant dans le même temps le sol.

 

Paillage des plates-bandes et autres :

        L'épaisseur du paillage optimale pour les plates-bandes est d'environ 10 à 15 cm. Ce paillage étant plus permanent, il tiendra approximativement un an et pourra être renouvelé à volonté.

 

        Plusieurs avantages peuvent être évoqués pour un tel paillage dont le premier serait qu'il est gratuit dès lors que l'on possède un coin de pelouse à tondre ! Le deuxième est sa facilité d'emploi : tonte, pose, décomposition, disparition... pof ! De plus il permet d'enrichir un peu plus le sol par sa décomposition sur place, ce qui n'est par exemple pas le cas pour les écorces de pin achetées en magasin (souvent traité anti-chose ou anti-truc). Donc, outre les bénéfices imputables à n'importe quel paillage (capteur d'humidité, protection du sol et de ses bio-organisme, anti "mauvaises herbes"...), cette tonte de pelouse est finalement bien utile ! Au lieu de la stocker dans votre poubelle de tris des végétaux elle connait une seconde vie profitable à tous.

 

        Voilà ce que cela donne ici (j'ai laissé plusieurs endroits vides destinés aux graines et repousses à pousser : tomate, oignon, courgette, concombre, haricot et courge spaghetti)

 

Paillage tonte de pelouse potager (13)

     Paillage tonte de pelouse potager (15)

Paillage tonte de pelouse potager (14)

Paillage tonte de pelouse potager (10)

 

Bon jardinage !

 

 

Tag(s) : #Pragmatisme Ecologique