Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les mogettes à la Vendéenne...

 

mojette de vendée bocaux sans gluten sans caséine sans la

 

         Un plat traditionnel de... Vendée, on ne s'en serait pas douté ! Comme la plupart des recettes traditionnelles, chacun détient sa version et celle-ci vient comme toujours de la famille. Mais avant tout, un peu d'histoire sur la star de ce plat... Mogette, une dame qui est aussi parfois appelée "lingot", en référence à sa forme mais ici on dira qu'elle est principalement surnommée ainsi pour sa richesse en goût et pour sa diversité d'utilisation. Originaire des nouveaux horizons découverts au XVIème siècle lors des expéditions des grands explorateurs, elle s'échange alors pour le commerce triangulaire sur le plus grand port de France à l'époque : celui de Bordeaux ! Les grandes familles d'alors, détentrices de vaste domaines, développent sa culture sur leurs terres et on voit naitre les premières recettes traditionnelles de la région dont elle est la base, telle que celle des mogettes à la Vendéenne. 

 

Pour se replonger dans les saveurs aussi anciennes qu'elles sont maintenant contemporaines, essayez donc cette recette !

 

 

Ingrédients :

Pour environ 4 bocaux d'un litre  

- 500 g de haricots blancs secs sans gluten (ou 1 kg de mogette fraiche à écosser : déjà fait ici et bon courage !)

- 1 kg de carottes de sable  

- environ 1 kg de tomates en pulpe (bien vérifier comme toujours la provenance pour éviter les contaminations croisées avec du gluten)

- 1 gros oignon

- 8 à 10 gousses d'ail

- de l'huile d'olive vierge extra

- un gros bouquet garnis du jardin (2 feuilles de laurier, du thym, du romarin, de la sariette, de l'origan)

- un bouillon de poulet réduit maison (la quantité dépend de ce que vous avez à disposition)

- poivre

 

        Commencer par faire revenir l'oignon puis l'ail coupé finement dans l'huile d'olive. Attendre que les oignons roussissent puis déglacer le tout avec le bouillon de poulet. Rajouter les carottes lavées et coupé en rondelles et laisser cuire à feu moyen pendant une dizaine de minute tout en remuant de temps en temps. Ensuite, rajouter les tomates en pulpe et le bouquet garni. Laisser mijoter une dizaine de minute supplémentaire avant d'ajouter les mogettes et environ 700 ml d'eau (à rééquilibrer durant la cuisson). A partir de ce moment là deux temps de cuisson sont possible en fonction de la façon de conserver les mojettes à la Vendéenne : en conserve ou consommées directement les jours suivants. Pour la première, laisser mijoter à feu moyen pendant une quinzaine de minutes. Procéder ensuite à la mise en bocaux et stériliser à 100°C pendant 90 minutes. Pour la seconde, laisser mijoter environ 45 minutes jusqu'à ce que les mogettes soient bien tendres.

 

 

        C'est tellement bon ! Certains utilisent du vin blanc pour déglacer mais ce n'est pas la recette qui s'est transmise dans la famille. Personnellement, c'est bien cette recette que je préfère ! A servir avec des bonnes sardines de l'Atlantique bien fraiches cuites au barbecue et à déguster en toute saison. 

 

 

Régalez-vous qu'ils disaient, régalez-vous !

 

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Sans Lactose, #Sans oeuf, #Salé, #Plats, #Accompagnement, #Végé, #Bocaux