Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je suis chez mes grands-parents, avec toute la smalha...

 

 

        C'est une fête de famille classique, tout le monde et là, parle, discute, s'engueule... Une journée tout à fait normale quoi. Le repas et prêt, tous se mettent autour de la table, moi tout au bout. Je demande à ma grand mère si je peux aller chercher mon petit ballotin spécial que j'avais préparé à la maison avant d'aller au repas de famille... Et là c'est le drame, elle me regarde avec de grands yeux et me dit : "Pourquoi ? Tu veux manger ton truc sans gluten ?". Elle est au courant alors je lui répond par l'affirmative. Elle poursuit : "J'ai préparé à manger pour tout le monde, toi aussi tu mangeras comme nous".

        Affolée je jette un regard vers Mum qui bizarrement semble approuver. Je me défends alors en disant que ce n'allais pas être possible, que j'allais être très malade et que je ne pouvais donc pas manger ses plats. Mais Mum intervient en son sens : "Tu vas manger comme nous un point c'est tout" et sur ce elle me met un gros bout de pain sous le nez.

         Le Philou s'y met à son tour : "De toute façon, ça fait un an que tu n'as pas eu de contamination, est-on vraiment sur que tu ne supportes pas le gluten ? Les tests étaient à la limite mais pas positifs." Et moi de lui rétorquer au bord des larmes : "je n'ai pas eu de contamination depuis un an parce que je ne mange plus de gluten et que j'évite toutes les traces. Pour ce qui est des tests, je savais que j'aurais dû attendre un mois de plus jusqu'aux examens de détection avant de commencer le régime, mais on a bien vu que ce n'était plus possible d'attendre !"

        Tous trois s'approchent de moi avec des morceaux de baguettes, me posent une assiette de pâtes, me forcent à la manger, à saucer avec un gros bout de pain et à manger un gâteau au chocolat. En pleurs je me sens mal, je veux vomir...

 

          Et je me réveil en sueur, la tête au pied de mon lit, les larmes aux yeux, complètement perdue. Je cherche mes lunettes à tâtons, le bouton de la lumière en même temps, je me cogne à un meuble et parvient à allumer ma lampe de chevet. Je regarde autour de moi plusieurs minutes pour m'assurer que je suis bien dans ma chambre et que rien de tout ça n'est jamais arrivé. 

 

 

Ouf, ça paraissait tellement réel... Maudit cauchemar !

Et vous ? Avez-vous connu cela ?

 

 

  

Tag(s) : #La chronique de Toutitelulu, #Maladie Coeliaque