Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

           La maladie d'Addison correspond à une sous production des hormones surrénalienne : le cortisol (glucocorticoïde), l’aldostérone (minéralocorticoïde) et de la DHEA (hormone sexuelle). On estime aujourd’hui que cette maladie touche 1 à 4 personnes sur 100 000. Le nom de cette maladie vient de celui du médecin qui l'a découverte en 1849, le Dr Thomas Addison.

          Les glandes corticosurrénales ont pour rôle de fabriquer une hormone proche de la cortisone (cortisol), sécrétée sous forme de corticostéroïdes, qui joue un rôle anti-inflammatoire et permet également une assimilation des glucides, des lipides, ainsi que la rétention de sodium  dans l'organisme (elle empêche la fuite excessive de sodium dans les urines). La maladie d’Addison affecte à la fois les fonctions glucocorticoïde et minéralocorticoïde

          L'aldostérone intervient dans le volume sanguin qui circule à l'intérieur des vaisseaux sanguins c'est-à-dire la volémie. L'aldostérone permet de répartir l'eau et le sel entre le sang et les tissus. Ceci est obtenu grâce à une adaptation de la pression artérielle aux échanges de position du corps.
Le déficit en aldostérone aboutit à une perte très importante de sel et donc consécutivement d'eau. Ceci entraîne un son tour une réduction de la volémie (quantité de sang circulant) et une hypotension artérielle c'est-à-dire une chute de la tension artérielle.
Voir définition plus approfondit ici.

 

           La Maladie d’Addison, ou insuffisance surrénale primaire, est due à une destruction progressive des deux glandes surrénales qui ne sont plus en mesure d'assurer la synthèse habituelle d'hormones. Ceci aboutit à une insuffisance primaire de sécrétion des hormones cité si dessus. Le terme primaire signifie qu'il existe une lésion des deux surrénales et que la cause provient de celles-ci. Dans ce cas les déficits gluco et minéralocorticoïde s'expriment cliniquement quand 80 à 90% des surrénales sont détruits. L'ACTH, hormone de stimulation du cortisol produit par l’hypophyse, augmente par absence de rétrocontrôle négatif.

          La maladie d'Addison est habituellement causée par une réaction auto-immune par laquelle l'organisme attaque ses propres glandes surrénales et les empêche de fonctionner normalement. Parmi les autres causes possibles de la maladie d'Addison, on retrouve la tuberculose, les traumatismes accompagnés de saignement à l'intérieur des glandes surrénales, la chirurgie (surrénalectomie bilatérale), les infections fongiques, le cancer et plus rarement l’hypoplasie surrénalienne (dès la naissance).

           Une affection semblable appelée insuffisance surrénalienne secondaire se produit lorsque la glande hypophyse ne produit pas suffisamment de  d’ACTH, une hormone qui stimule les glandes surrénales pour qu'elles produisent du cortisol et de l'aldostérone. Cette affection peut être causée par des tumeurs hypophysaires, par certaines interventions chirurgicales au cerveau, par une diminution de la circulation sanguine au cerveau ou par des infections cérébrales. Elle peut également être déclenchée par l'arrêt soudain d'un traitement médicamenteux par corticostéroïdes qui aurait été suivi pendant une période prolongée. Dans ce cas, le problème est habituellement passager.

 

           A noter que certaines études tendent à prouver que l’affection auto-immune de la maladie d’Addison aurai les mêmes anticorps et les mêmes modifications génétiques que ceux de la Maladie Cœliaque (intolérance au gluten).

 

Je ne suis pas un pro pour la maladie d'Addison étant donné qu'en ce qui me concerne, c'est par une surrénalectomie que je l'ai "contracté".

Suite au prochain épisode : Symptômes.

 

 

Sources :

http://www.medicinesformankind.eu/upload/pdf/F_addison.pdf

http://santecheznous.com/condition_info_details.asp?disease_id=331

http://www.medinfos.com/principales/fichiers/pm-end-insufsurrenale2.shtml

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/addison-maladie-d-229/causes.html

 

Tag(s) : #Maladie d'Addison - Insuffisance surrénale