Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Lorsque l'on doit manger sans gluten, on peut voir son budget nourriture en prendre un coup.

 

Sans-gluten-pas-cher.jpg

 

         L'association coeliaque espagnol estime Ce surcoût à environ 300 % supplémentaire à un budget nourriture standard. Ainsi, une personne intolérante au gluten devra débourser environ 1600 € de plus pour s'alimenter. Entre le prix d'un pain certifié sans gluten sous vide à 4,50 € et une baguette à 1 €, un paquet de pâtes sans gluten de 500 g à 5 € et un paquet de pâtes normales à 2 €, on comprend vite que le budget nourriture soit si élevé pour les personnes intolérantes au gluten. Difficile en plus lorsque l'on voit les prix augmenter et la crise s'allonger. Pourtant quelques astuces existent.

        Une des nombreuses techniques pour réduire au minimum les frais supplémentaires induits par l'achat d'aliments certifiés est le GROS. Acheter en grande quantité permet en effet de réduire un peu les frais, tant sur le prix en lui même de l'aliment que sur celui de la livraison. Alors ici, c'est simple, on commande le plus possible en gros ! Du coup cela implique une petite organisation, notamment en ce qui concerne le stockage... Il faut avoir un peu de place, comme un meuble vaquant par exemple et un endroit frais et sec pour entreposer les choses les plus sensibles. Mais au final, on s'en sort avec un peu moins de surcoût. 

 

DSC01591.jpg

 

        Autre astuce, l'achat local en direct du producteur. Là encore, l'organisation est de mise mais elle vaut le coup. Le kilo de pomme de terre (bio) à 1,20 €, la viande de boeuf dont rosbif, steak et entrecôte à 19 € le kilo (et là encore c'est parce que c'est bio ^^ mais on en trouve facilement à 12 € le kilo) et on peut continuer ainsi longtemps... L'avantage est aussi que l'on ne risque pas de contaminations croisées lors de la découpe chez le boucher, de l'emballage en grande surface ou dans les usines de traitement (et cela pour tout comme par exemple les légumineuses)

        Ensuite il y a aussi le fait de tout faire (ou presque) soit même. Cuisiner des galettes de sarrasin, même avec de la farine garantie sans gluten, revient moins cher que d'acheter des crêpes toutes faites. Une dizaine de litres de soupe maison en bocaux est de loin plus économique qu'acheter 4 briques de soupe au supermarché. Là encore, on y trouve des "avantages", on congèle ou on stérilise en gros et on peut très bien vivre la vie d'une personne pressée qui rentre du boulot à pas d'heure et qui se sort un plat surgelé du congèle pour manger un bout ! Au final, se faire une après-midi de cuisine en famille, ça n'a pas de prix, non ?

 

Conserves (4)

 

        Enfin, on pourrait tout simplement appliquer des petites règles toutes simples comme ne pas gaspiller, même les pelures et les feuilles, manger un peu moins de viande que la moyenne des pays industrialisés, se servir une assiette proportionnée à son appétit, quitte à se resservir ensuite ou encore congeler les restes ou les réutiliser pour plus tard ... c'est tout simple mais un blanc d'oeuf non utilisé dans une recette peut par exemple devenir de bons petits palets apéritifs !  Avec cela on peut faire de bonnes "économies" sur le surcoût à prévoir, et le surplus restant pourra par exemple remplacer un budget restaurant plus vraiment très important ^^. Bien sûr, il ne faut pas non plus s'attendre à payer exactement la même chose qu'avant mais les petites économies font les grandes fortunes .

 

Pour d'autres idées, n'hésitez pas à vous manifester !

 

Tag(s) : #Trucs et Astuces Gluten Free, #Sans Gluten, #Maladie Coeliaque