Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Régime sans gluten ? Késaquo ?

 

          Enfin un article sur le régime sans gluten me direz-vous. J'ai effectivement mis quelques temps (si l'on peut dire cela d'un 1 ans et demi ). Mais c'est aussi car IL FAUT du temps pour comprendre tous les mécanismes complexes de la maladie coeliaque et pour traverser la plupart des "phases" inhérentes au régime.

 

Définissons d'abord brièvement le pourquoi du comment de ce régime et ce qu'il implique "en gros".

 

        Le régime sans gluten est une diète spéciale que doivent suivre les personnes atteintes  de la maladie Coeliaque (aussi intolérance au gluten), d'une allergie au gluten ou d'une sensibilité au gluten (attention, ce terme désigne une maladie et non pas un simple dérangement). Ce régime strict à vie s'apparente à l'éviction totale d'un allergène pour une personne allergique. Mais où se trouve ce satané gluten ? Il est un peu simpliste de dire dans le blé. Nous pouvons en effet le trouver dans le Seigle, le Blé, l'Orge, le Triticale et l'Avoine (cas spécifique du fait de sa culture souvent contaminée par du blé, tout comme le sarrasin). Mais là encore, ce n'est pas si simple que cela. Un paquet de pâtes est certes interdit mais c'est aussi le cas des épices moulues !  

        Car au fil de l'ère agro-industrielle le gluten est devenu un élément de composition de la plupart des produits courants sous des noms plus ou moins implicites. Sur ce point (j'ai fait un effort !), je vous avais déjà concocté un petit article remplis de noms plus barbares les uns que les autres ICI.  Maintenant que le "gros" est tracé, reste encore à appliquer. Et là le bât peut blesser. Le régime s'opère en deux grandes phases et une petite troisième que je ne connais pas encore. Tout d'abord il y a un retrait de l'ensemble visible où se cache le gluten, puis une phase de rétrécissement du spectre et enfin un équilibrage savant du régime qui mène au stade croisière du régime. Ensuite je ferais un point sur l'aménagement de la cuisine et de la maison en fonction des phases.

 

Le régime sans gluten

 

 

 1ère phase : Le rodage

 

        Commençons donc par le commencement. Il faut retirer tous ce qui peut être visible sur les étiquettes : pâtes, blé, pain, biscuits, gâteaux, farine et autres noms que je mentionnais plus hauts dans l'autre article. Cela correspond à peu près à la liste que l'on trouve majoritairement (association, internet). Il est aussi conseillé de retirer le lactose pour des raisons métaboliques, le gluten ayant affecté les intestins, la lactase nécessaire à digérer le lactose n'est plus produite. Cette première partie du régime peux varier en fonction de "l'urgence". En effet si la personne est vraiment dans un état critique (perte de poids conséquente, douleurs insupportables etc...), il est préférable de retirer tous ce que je viens de citer du jour au lendemain. Cela peut être très difficile à vivre psychologiquement tout comme cela peut soulager d'un poids.

        L'autre moyen, souvent le plus courant, est de retirer petit à petit sur 1 mois/ 1 mois et demi. Par exemple on peut commencer par retirer les pâtes en les remplaçants pas celles sans certifié sans gluten. Ensuite, quelques jours plus tard, on passe à l'ebly en le remplaçant par de la polenta de maïs certifiée sans gluten. Le tout étant d'arriver à retirer toute la liste "simple" et les mentions de gluten au bout de ce mois et demi.

        Une fois cela effectué, il faut observer le résultat. Pour cela, je vous conseillerais de tenir un journal d'alimentation : sur un cahier, faire trois colonnes : jour et heure/ aliments ingérés (avec la marque de chaque ingrédient)/ et réaction, symptôme. Ce journal est très utile pour les coeliaques car les réactions au gluten sont très souvent différées et il est donc difficile d'identifier quels aliments auraient pût les provoquer. Par exmple je me suis rendu compte qu'au début je réagissais 1 jour et demi après une contamination et toujours avec des symptômes apparaissant de façon successive et relativement millimétrée. Cette partie du régime est en fait un rodage (les motards aimerons ). Elle peut durer entre 4 et 8 mois selon les personnes et précède une phase moins drôle que j'appellerais recadrage (là c'est pour les vitriers !).

 

 

2ème phase : Le recadrage

 

         Au bout de ces mois de rodage, on constate certes une franche amélioration mais certains symptômes peuvent persister (très souvent très petit comme de simples petites brûlures dans le dos, ou des maux de tête récurants). Certaines personnes connaissent même une recrudescence des symptômes qui peuvent même devenir plus prononcés qu'avant le régime. Certains appel cela "hypersensibilité" (et je suis bien d'accord !), une hypersensibilité qui annonce alors le moment du recadrage.

        En quoi cela peut-il consister me demanderez-vous ? Il n'y a plus rien de louche en cuisine ! Eh bien si, une amie m'a d'ailleurs bien aidé à imager la chose. Il faut se visualiser une machine à laver rempli de linge blanc. Vous la mettez à tourner mais à la sortie, tout vos vêtements ressortent rose. Vous remettez donc votre machine à tourner avec de la poudre de lavage plus forte. Mais rien n'y fait, votre linge est toujours rose. Alors vous cherchez d'où peut provenir cette coloration : rien dans le linge, rien dans le tambour et là cachée dans le joint de la porte ; UNE CHAUSSETTE ROUGE ! Cette chaussette rouge, vous l'aurez bien compris, c'est Mr Gluten qui se cache ici et là, mais de façon encore plus sournoise. Ainsi il va vous falloir partir à la chasse, revenir à votre journal alimentaire, retirer ceci ou cela et observer. Je vais tout de même vous donner des pistes sérieuses que je vous conseillerais de regarder de près.

        Les céréales dites "naturellement sans gluten" comme les lentilles, le riz, le sarrasin ou le maïs ont le gros défaut d'être cultivées et surtout triées et conditionnées sur les mêmes chaines de production que le blé et ses compagnons. Il n'est donc pas rare d'avoir des paquets de ces céréales contenant un grain de blé. D'ailleurs si l'on allait jusqu'à analyser ces paquets, on pourrait sans doute constater qu'ils contiennent entre 50 et 500 ppm de gluten (ppm = partie par million), là où un aliment certifié sans gluten ne doit pas en contenir plus de 20 ppm (10 ppm dans certains pays).

        Après ce court exposé vous comprendrez donc que je ne m'arrête pas là. Les derniers épices que vous gardiez en vous disant que cela pourrait passer, les galettes de maïs non certifiées, le petit gâteau apparemment sans risque dans la liste des ingrédients, la sauce toute prête qui semble sans ingrédients au nom barbare. En fait, la plupart des produits "normaux" qui passent dans des chaines de production "normales" et donc souvent en contact avec... du gluten !

        Il y a aussi les cosmétiques (autres que dentifrice que vous devriez avoir remplacé dès le début ). Le savon pour les mains par exemple. Je me souviens une personne me disant "mais ton problème avec le gluten c'est dans l'estomac ! Pourquoi tu t'embête avec ce qui t'entoure ?". Eh bien simplement car ces mains que tu crème, que tu savonne elles te servent aussi à préparer à manger ! De même un rouge à lèvre, un shampoing, un blush, un far à paupière ou même une laque peuvent s'avérer risqué. Il est vraiment dommage que la plupart des cosmétiques contiennent aussi du gluten mais cette petite chose semble très appréciée pour ses propriétés et surtout son prix...

        Une autre chose que je pourrais vous conseiller : certains aliments sont plus difficiles à digérer comme le sarrasin ou le maïs (même certifié sans gluten). A vous de voir si vous toléré bien ces aliments. De même vous pouvez être plus sensible à certains allergènes communs auquels vous ne serez plus sensible au bout d'un an ou deux. A vous de les identifié et d'adapter votre alimentation à cela. Vous êtes maintenant sans gluten, vraiment. Tout cela passé, certains hypersensibles peuvent encore avoir besoin de se remonter les manches pour atteindre un seuil d'ingestion de gluten 0. Pour ceux-là (comme moi ) il va falloir vous tournez vers des produits certifiés à moins de 10 ou 5 ppm comme ceux recensés par la GFCO. Mais ici, à chacun de voir. Pour moi cela à été drastique et je suis bien à 0 nano gramme de gluten après des efforts conséquents.

 

 

3ème phase : La croisière

 

        Cette phase d'hypersensibilité, sûrement la plus difficile, peut durer entre 6 mois et 3 ans. Mais encore une fois cela dépends des personnes. Une fois arrivé au bout, comment le savoir ? Haha ! Vous le verrez à vos réactions au gluten, qui peuvent diminuer ou au moins s'assouplir. Seulement, il ne faut pas pour autant tout relâcher. Car la maladie coeliaque est sournoise et en réalité, chaque particule de gluten qui entre dans vos intestins réactive les petits auto-anticorps du début. Il n'y aura pas forcément de réactions visibles mais à l'intérieur cela peut avoir des conséquences. Le régime sans gluten est un régime A VIE, mais c'est aussi un apprentissage de tous les jours sur sa personne et bien sûr, ce n'est pas la fin du goût et du plaisir des papilles !

 

 

Le régime en cuisine et à la maison

 

 

1ère phase : Le rodage

 

        Le régime sans gluten se passe aussi en cuisine évidement. Une cuisine est souvent imprégnée de gluten. Alors en début de régime il est vivement conseillé de faire un grand ménage (en évitant d'impliquer la personne coeliaque ^^). Pour la première phase il est aussi conseillé de se séparer de tout ustensile en bois (cuillère, planche à découper, manche des couteaux...). De même, les grilles pains sont très risqués et il est préférable d'au moins s'en procurer un nouveau pour le sans gluten exclusivement.  Bien entendu il est conseillé de laver minutieusement et à plusieurs reprises tous les ustensiles, casseroles, four, assiettes etc...

          Il faut aussi organiser un coin de cuisine réservé aux préparations sans gluten (plan de travail + placard + certains ustensile + éponges + chiffon). Nous partons ici du postulat que toute la famille ne se met pas au régime sans gluten au sein de la maison. Cela implique une organisation sérieuse pour la préparation des repas (en double), pour le nettoyage des plats, des pots de tel ou tel chose étiquetés et réservés à la personne sans gluten etc... Souvent, la présence du gluten est tout de même réduite pour le confort de tous. Mais quoi qu'il en soit il faut faire attention au quotidien.

 

 

2ème phase : Le recadrage

 

        Mais quand vient la phase d'hypersensibilité (au bout de 4 à 8 mois), la famille passe elle aussi souvent au tout sans gluten. D'ailleurs cela peut arriver avant pour d'autres raisons comme le ras le bol des préparations en double, des incidents gluteneux à cause du copain du frère qui a utilisé le paquet de gâteaux sans gluten sans se laver les mains ou encore le stress et la chiantitude (mot inventé par Mum) d'une cuisine et d'une maison "risquée". Car finalement, une maison sans gluten est bien plus sereine et facile à contrôler qu'un mixe avec/sans.

          Le grill pain avec gluten est alors donner au grand frère qui déménage, la vaisselle déménage aussi, le grand ménage est réitérer, le four et le micro-onde sont récurés (et le coeliaque devra les utiliser en protégeant sa nourriture encore 6 à 12 mois) et la totale décontamination s'effectue ensuite sur environ 6 mois. (Une cuisine arrive à un seuil 0 gluten au bout d'environ 6 mois de ménage à raison d'une fois par semaine et fait avec des produits ménagés sans gluten bien sûr !).

         Pour ceux dont l'hypersensibilité est très poussé, des règle comme se changer en rentrant à la maison ou pas de poudre à maquiller ni de laque à cheveux à la maison peuvent être instauré. Le maquillage certifié sans gluten n'existe pas en France mais Mum et moi en avons trouvé aux US et grâce à des amis nous avons pût nous les procurer. Mais ces mesures plus poussées ne sont pas toujours nécessaire.

 

        Eh bien voilà. Cette mise en place du régime se fait donc en deux grandes phases et sûr deux volets (auxquels nous pouvons ajouter certaines mesure poussé et l'arrivé au régime "croisière"). Je vais vous résumer tous ce que je viens de raconter dans un petit tableau. 

 

 

Phase du régime

Keskon mange ?

Et en cuisine ?

1ère phase 

Le rodage

·       Suivre les listes courantes : SABOT (seigle, avoine, blé, orge, triticale)

·       Suivre la liste d’ingrédients à risque

·      Retirer le lactose

·      Faire un grand ménage de la cuisine et de ce qu’elle contient

·      Jeter les ustensiles en bois

·      Organiser un coin sans gluten

2ème phase

Le recadrage

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les super hypersensibles

·       Rechercher la Chaussette Rouge

·       Rechercher les aliments moins toléré

 

 

 

 

 

·      Pousser les mesures précédentes

·       Rechercher des certifications à moins de 10 ou 5 ppm

·      Faire un grand ménage de la cuisine et de ce qu’elle contient +++

·      Passage de toute la famille au sans gluten DANS la maison

 

·      Instauration des règles plus poussées

3ème phase

La croisière

·      Trouver un équilibre SANS RELACHER  le régime. Rester strict et profitez pour innover

 

 

 

 

Bon courage à tous pour ce régime que je vous souhaite enrichissant tant spirituellement que gustativement !

 

      

 

Tag(s) : #Maladie Coeliaque, #Trucs et Astuces Gluten Free, #Sans Gluten