Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5.       L’ALIMENTATION

 

 

Tout comme la plupart des gens, les personnes atteintes de la maladie d’Addison peuvent avoir une mauvaise alimentation, boire trop d’alcool, de thé et de café, et survivre cependant... Mais elles restent tout de même particulièrement sensibles aux effets de la déshydratation et ont tendance à perdre leurs sels minéraux plus vite que les autres personnes. Elles doivent donc porter une attention particulière à leur alimentation afin de s’assurer que leur équilibre en sels minéraux reste stable. Par ailleurs, comme elles ont des difficultés à mobiliser les stocks de graisses, elles ont plus de risques de prendre du poids lorsque leur alimentation contient trop de sucres et de graisses.

 

 

Alimentation riche en liquides, protéines, vitamines et minéraux

 

Vous n’avez pas besoin de suivre un régime spécial, sauf si vous souffrez de maladies associées comme  un diabète, une maladie cœliaque ou une ostéoporose. Mais il est important de suivre une alimentation saine et équilibrée, qui soit riche en liquides, protéines, vitamines et sels minéraux et sans excès de sucres ni de graisses.

 

 

Goûts et envies

 

Il arrive souvent que les personnes atteintes de la maladie d’Addison développent un goût particulier pour les combinaisons de saveurs acides et salées (le rituel de la rondelle de citron et du sel qui accompagne la tequila doit avoir été inventé par quelqu’un qui avait la maladie d’Addison !). Les aliments faisant partie du régime méditerranéen offrent souvent un moyen très sain de satisfaire ces envies : les salades composées à bases de produits frais, d’olives, de cornichons, de fromages salés, de thon ou d’anchois participent au bon équilibre des protéines, vitamines et minéraux.

 

 

Traitements multivitaminés et autres compléments alimentaires

 

Les compléments alimentaires à base de multivitaminés et de sels minéraux peuvent s’avérer rassurants, dans la mesure où ils garantissent le bon équilibre en nutriments de votre corps à tout instant. Toutefois, si vous ne souffrez d’aucun autre problème de santé et si vous suivez une bonne alimentation, ceux-ci ne devraient pas être nécessaires.

Les personnes souffrant de la maladie d’Addison ont tendance à accumuler du potassium, tout en perdant du sodium. Il est donc sage d’éviter les compléments riches en potassium. Certains fruits, riches en potassium, comme les bananes, les abricots (tout particulièrement les abricots secs), les dattes et les raisins secs, ne doivent pas être consommés en trop grandes quantités.

Si vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose ou si une densitométrie osseuse a fait apparaître une perte de masse osseuse, votre médecin vous recommandera peut-être, à titre préventif, des compléments alimentaires à base de calcium et de vitamine D.

 

Les règles suivantes vous permettront de suivre une alimentation saine et équilibrée :

 

RICHE EN LIQUIDES

Fixez-vous pour objectif de boire au moins un litre et demi d’eau par jour.

Essayez de boire un verre d’eau pour chaque verre d’alcool ou de soda et pour chaque tasse de

thé/café que vous buvez.

Evitez les boissons dites « de l’effort » car elles contiennent un supplément de potassium.

Pensez à consommer plus de liquides lorsqu’il fait chaud.

 

RICHES EN PROTEINES

En cas de grignotage, préférez les noix.

Les produits laitiers (fromage/lait/yaourts) procurent des protéines et du calcium.

Les poissons gras (saumon/sardines/maquereau) sont une bonne source de calcium et de protéines.

Pour les végétariens, certains légumes, notamment les petits pois et les flageolets, constituent une source précieuse de protéines.

 

RICHE EN VITAMINES ET EN SELS MINERAUX

Assurez-vous de maintenir un apport élevé en calcium pour prévenir l’ostéoporose.

Essayez de manger plus d’aliments salés lorsqu’il fait chaud.

Suivez la règle des cinq portions de fruits et légumes frais par jour.

Prenez un complément multivitaminé si vous le souhaitez, mais cela ne devrait pas être nécessaire.

Evitez les compléments à fortes doses de potassium.

 

PAS TROP DE SUCRES

Les sucres rapides ou glucides raffinés (le pain blanc et la plupart des gâteaux) sont rapidement convertis en sucre par l’organisme. Lors d’un repas, il est nécessaire de les consommer avec des protéines et des fibres afin d’éviter une baisse rapide du taux de sucre dans le sang.

Les sucres lents ou glucides complexes (les céréales complètes) fournissent une source d’énergie qui dure plus longtemps et risquent donc moins d’entrainer une hypoglycémie.

Les fruits frais sont une bonne source de sucre car celui-ci est compensé par un apport en fibres.

Considérez les biscuits au chocolat et les autres sucreries, comme un luxe occasionnel.

Le meilleur moment pour consommer du sucre se situe à la fin du repas alors, de temps en temps, offrez-vous un dessert, vous le méritez !

 

PAS TROP DE GRAISSES

Méfiez-vous des graisses « cachées » dans les plats tout préparés et les repas à emporter.

Adoptez le grill comme mode de cuisson, plutôt que la friture.

Vous pouvez manger du beurre, mais étalez-le en petite quantité, plutôt que généreusement !

 

PRINCIPALES INFORMATIONS A RETENIR

 

·     Vous devez garder une alimentation saine et équilibrée afin d’éviter de souffrir de déshydratation ou de déséquilibre en sels minéraux.

·     Vous aurez tendance à prendre facilement du poids si vous consommez trop de sucres (glucides) ou de graisses (lipides).

·     Une alimentation saine et équilibrée est une alimentation riche en liquides, protéines, vitamines et sels minéraux, avec des apports modérés de sucres et de graisses.

 

Les compléments alimentaires, par exemple multivitaminés, peuvent être rassurants mais ils ne devraient pas être nécessaires (hormis la vitamine D) si votre alimentation est saine et équilibrée.

5.       L’ALIMENTATION

 

 

Tout comme la plupart des gens, les personnes atteintes de la maladie d’Addison peuvent avoir une mauvaise alimentation, boire trop d’alcool, de thé et de café, et survivre cependant... Mais elles restent tout de même particulièrement sensibles aux effets de la déshydratation et ont tendance à perdre leurs sels minéraux plus vite que les autres personnes. Elles doivent donc porter une attention particulière à leur alimentation afin de s’assurer que leur équilibre en sels minéraux reste stable. Par ailleurs, comme elles ont des difficultés à mobiliser les stocks de graisses, elles ont plus de risques de prendre du poids lorsque leur alimentation contient trop de sucres et de graisses.

 

 

Alimentation riche en liquides, protéines, vitamines et minéraux

 

Vous n’avez pas besoin de suivre un régime spécial, sauf si vous souffrez de maladies associées comme  un diabète, une maladie cœliaque ou une ostéoporose. Mais il est important de suivre une alimentation saine et équilibrée, qui soit riche en liquides, protéines, vitamines et sels minéraux et sans excès de sucres ni de graisses.

 

 

Goûts et envies

 

Il arrive souvent que les personnes atteintes de la maladie d’Addison développent un goût particulier pour les combinaisons de saveurs acides et salées (le rituel de la rondelle de citron et du sel qui accompagne la tequila doit avoir été inventé par quelqu’un qui avait la maladie d’Addison !). Les aliments faisant partie du régime méditerranéen offrent souvent un moyen très sain de satisfaire ces envies : les salades composées à bases de produits frais, d’olives, de cornichons, de fromages salés, de thon ou d’anchois participent au bon équilibre des protéines, vitamines et minéraux.

 

 

Traitements multivitaminés et autres compléments alimentaires

 

Les compléments alimentaires à base de multivitaminés et de sels minéraux peuvent s’avérer rassurants, dans la mesure où ils garantissent le bon équilibre en nutriments de votre corps à tout instant. Toutefois, si vous ne souffrez d’aucun autre problème de santé et si vous suivez une bonne alimentation, ceux-ci ne devraient pas être nécessaires.

Les personnes souffrant de la maladie d’Addison ont tendance à accumuler du potassium, tout en perdant du sodium. Il est donc sage d’éviter les compléments riches en potassium. Certains fruits, riches en potassium, comme les bananes, les abricots (tout particulièrement les abricots secs), les dattes et les raisins secs, ne doivent pas être consommés en trop grandes quantités.

Si vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose ou si une densitométrie osseuse a fait apparaître une perte de masse osseuse, votre médecin vous recommandera peut-être, à titre préventif, des compléments alimentaires à base de calcium et de vitamine D.

 

Les règles suivantes vous permettront de suivre une alimentation saine et équilibrée :

 

RICHE EN LIQUIDES

Fixez-vous pour objectif de boire au moins un litre et demi d’eau par jour.

Essayez de boire un verre d’eau pour chaque verre d’alcool ou de soda et pour chaque tasse de

thé/café que vous buvez.

Evitez les boissons dites « de l’effort » car elles contiennent un supplément de potassium.

Pensez à consommer plus de liquides lorsqu’il fait chaud.

 

RICHES EN PROTEINES

En cas de grignotage, préférez les noix.

Les produits laitiers (fromage/lait/yaourts) procurent des protéines et du calcium.

Les poissons gras (saumon/sardines/maquereau) sont une bonne source de calcium et de protéines.

Pour les végétariens, certains légumes, notamment les petits pois et les flageolets, constituent une source précieuse de protéines.

 

RICHE EN VITAMINES ET EN SELS MINERAUX

Assurez-vous de maintenir un apport élevé en calcium pour prévenir l’ostéoporose.

Essayez de manger plus d’aliments salés lorsqu’il fait chaud.

Suivez la règle des cinq portions de fruits et légumes frais par jour.

Prenez un complément multivitaminé si vous le souhaitez, mais cela ne devrait pas être nécessaire.

Evitez les compléments à fortes doses de potassium.

 

PAS TROP DE SUCRES

Les sucres rapides ou glucides raffinés (le pain blanc et la plupart des gâteaux) sont rapidement convertis en sucre par l’organisme. Lors d’un repas, il est nécessaire de les consommer avec des protéines et des fibres afin d’éviter une baisse rapide du taux de sucre dans le sang.

Les sucres lents ou glucides complexes (les céréales complètes) fournissent une source d’énergie qui dure plus longtemps et risquent donc moins d’entrainer une hypoglycémie.

Les fruits frais sont une bonne source de sucre car celui-ci est compensé par un apport en fibres.

Considérez les biscuits au chocolat et les autres sucreries, comme un luxe occasionnel.

Le meilleur moment pour consommer du sucre se situe à la fin du repas alors, de temps en temps, offrez-vous un dessert, vous le méritez !

 

PAS TROP DE GRAISSES

Méfiez-vous des graisses « cachées » dans les plats tout préparés et les repas à emporter.

Adoptez le grill comme mode de cuisson, plutôt que la friture.

Vous pouvez manger du beurre, mais étalez-le en petite quantité, plutôt que généreusement !

 

PRINCIPALES INFORMATIONS A RETENIR

 

·     Vous devez garder une alimentation saine et équilibrée afin d’éviter de souffrir de déshydratation ou de déséquilibre en sels minéraux.

·     Vous aurez tendance à prendre facilement du poids si vous consommez trop de sucres (glucides) ou de graisses (lipides).

·     Une alimentation saine et équilibrée est une alimentation riche en liquides, protéines, vitamines et sels minéraux, avec des apports modérés de sucres et de graisses.

 

Les compléments alimentaires, par exemple multivitaminés, peuvent être rassurants mais ils ne devraient pas être nécessaires (hormis la vitamine D) si votre alimentation est saine et équilibrée.

 

 

 

Tag(s) : #Maladie d'Addison - Insuffisance surrénale