Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pas de grands discours...

Saumon fondu de poireau sans gluten (3)

Mi cuit, c'est la meilleure cuisson !

 

       Tout du moins pas avant la recette. Que dire sur cette recette tellement réalisée par tous les cuisiniers qu'elle en devient presque banale. Pourtant le saumon n'est pas un poisson si banale que cela...

 

 

Ingrédients :

Pour deux personnes

- deux pavées de saumon kéta du pacifique MSC

- deux gros poireaux bios (environ 700 g)

- environ 200 ml de lait de coco bio (sans gluten)

- une grosse échalote

- une cuillère à café d'huile de coco bio (sans gluten)

- une cuillère à café rase de curry (épices à trouver sans traces ce qui n'est plus le cas de COOK)

- deux pincées de gros sel de Guérande

- trois tours de moulin de poivre aux trois baies (épices à trouver sans traces ce qui n'est plus le cas de COOK)

 

          Commencer par couper et nettoyer les poireaux (attention aux petits cailloux qui se nichent toujours avec une certaine malice entre les feuilles et qui risquent ensuite de craquer sous la dent). Couper les échalotes et les faire revenir à feu moyen dans le beurre de coco. Laisser roussir quelques minutes puis ajouter les poireaux. Assaisonner à convenance et laisser cuire à couvert pendant une vingtaine de minutes en remuant de temps en temps. Une fois l'eau des poireaux évaporée, rajouter le lait de coco, laisser mijoter à feu moyen et préparer le saumon.

        Dans une poêle bien chaude sans matière grasse, déposer les pavés de saumon côté peau et baisser sur feu moyen. Laisser cuire à feu moyen à l'unilatérale puis en fin de cuisson assaisonner avec une petite pincée de fleur de sel et quelques tours de moulin de poivre au trois baies (enfin faut-il encore en trouver sans traces de gluten). Dans les assiettes chauffées*, déposer la fondue de poireaux puis le saumon et décorer avec quelques herbes fraiches par exemple.

 

 Saumon fondu de poireau sans gluten (2)

 

* Petite astuce maison pour chauffer des assiettes si l'on a ni four ni chauffe plat : je fais bouillir 1 ou 2 litres d'eau que je verse dans le nombre de récipient correspondant au nombre d'assiette à maintenir au chaud. Ensuite il ne reste qu'à poser les assiettes sur les récipients et elles resteront chaudes ! Ne jeter pas l'eau que vous avez fait bouillir, vous pouvez la mélanger avec des paillettes de lessive pour faire de la lessive maison, l'utiliser comme eau de nettoyage de vos sols, ou encore vous en servir pour nettoyer poêles et casseroles qui vous ont servi à préparer votre bon repas chaud !

 

        En parlant de ce bon repas chaud, il n'y a pas de doute qu'il vous régalera. Cependant, le saumon est un poisson apprécié par la plupart même si aujourd'hui il est bien souvent soumis à la surpêche ou élevé dans des conditions décriables. Ici j'ai pris du saumon péché selon des normes de pêcherie durable appliquées pour obtenir le logo MSC.

        La concentration de ce poisson en métaux lourds est aussi controversée à cause de la pollution des océans qui s'accumule dans ce gros prédateur. Mais de temps en temps, pourquoi ne pas se permettre d'en consommer  ! En espérant que ce petit discours un peu militant ne vous empêchera pas de manger du saumon, mais vous fera prendre consciences de certains enjeux qui se jouent autour de ce poisson .

 

Bon appétit bien sûr !

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Sans Lactose, #Sans oeuf, #Salé, #Plats, #Accompagnement, #Entrée, #Poisson, #Végé, #Coco