Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hummmm... Soupe réconfort un jour de printemps bien pluvieux...

 

Soupe façon Miso épicé, Tomagoyaki, Pétoncles et Chou Chinois sans gluten, sans lactose

 

         Quoi de mieux en effet qu'une soupe pour se réchauffer ? Comme nous sommes encore dans la saisons des choux en tous genres, j'avais dans mon cageot un beau chou chinois... Alors pas vraiment de quoi tergiverser des heures quand à l'accomodement. Ce sera à l'asiatique cette fois-ci ! Après être passé à la casserole pour se méler à une contrée éloignée avec cette recette l'associant à du chorizo, voilà qu'il retourne au pays du soleil levant avec une recette japonaise !

 

 

Ingrédients :

Pour deux personnes

Pour l'omelette fine grillé ou Tomagoyaki :

- 3 oeufs

- 1 cuillère à café de sauce soja diluée dans 1 cuillère à soupe d'eau

- de l'huile de sésame pour la poêle

 

Pour le bouillon Miso :

- Arrêtes et têtes de poisson (pour moi ici des carcasses de soles que j'avais congelées après avoir fait des petits roulés épicés avec leurs filets)

- une poignée de vert de poireau (pareil, ici congelé lors d'une recette n'utilisant que les blancs des poireaux)

- une petite poignée d'oignons en lamelles (même combat, vive le congélateur !)

- un piment oiseau du jardin

- une bonne cuillère à café de pâte de miso sans gluten

 

Pour la garniture :

- un chou chinois de taille moyenne

- une bonne poignée de pétoncles

- deux radis frais du jardin avec les fanes

- 1 gousse d'ail

- 1 cuillère à café de sauce soja

 

 

        Commencer par préparer le bouillon en faisant revenir à feu vif les carcasses de poisson pour bien faire sortir les sucs. Laisser caraméliser un peu le fond de votre casserole tout en mélangeant constament (environ 5 min). Puis déglacer avec un petit fond d'eau et gratter un peu le fond de la casserole pour décrocher les sucs. Continuer à feu vif et répéter l'opération "caramélisation/ déglaçage" à deux ou trois reprises. Rajouter ensuite 1 litre et demi d'eau, les verts de poireau, les oignons; le piment et la pâte de miso. Laisser mijoter à feu très doux pendant 2 à 7 heures en rajoutant de temps en temps un peu d'eau. Plus le bouillon mijote longtemps, meilleur il sera !

 

        Après le bouillon, préparer les TomagoYaki. Pour cela, battre 3 oeufs avec la sauce soja, un peu d'eau et du poivre. Faire chauffer une GRANDE poêle à feu vif avec un peu d'huile de sésame. Une fois bien chaude, baisser un peu le feu puis verser la préparation aux oeufs pour obtenir une fine épaisseur (si besoin, garder de la préparation et procéder en deux fois). Laisser cuire 1 à 2 mis le temps que les oeufs commencent à cuire. Lorsque le mélange commence à figer, rouler l'omelette en laissant cuire un peu à chaque nouveau "tour" pour bien former le rouleau. Sortir le tout de la poêle et attendre un peu avant de couper le rouleau en petites lamelles. Puis dans la même poêle faire revenir les pétoncles à feu vif pendant 1 à 2 min avant de les déglacer avec une cuillère à café de sauce soja. Réserver avec les TomagoYaki.

 

        Toujours dans la même poêle, commencer à préparer la garniture de chou en faisant revenir l'ail et les radis émincés avec leur fanes. Ajouter ensuite le chou chinois finement émincé et laisser cuire à feu moyen tout en déglaçant avec un fond d'eau lorsque les sucs du mélange commencent à accroche à la poêle. Laisser cuire ainsi environ 15 à 20 min. Il ne reste ensuite plus qu'à tout dresser dans un bol ou un récipent creux et à servir !

 

Soupe façon Miso épicé, Tomagoyaki, Pétoncles et Chou Chinois sans gluten, sans lactose

 

 

Je me suis vraiment régalée !

 

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Sans Lactose, #Salé, #Poisson, #Oeuf, #Soupe, #Plats, #Entrée, #Accompagnement