Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Les noix font parties des traditions de l'automne et de l'hiver.

 

         Elles sont très souvent mises sur les tables des fêtes, soit déjà préparées dans un plats ou un dessert, soit pour aggrémenter une corbeille de fruits bien garnie. Et souvent ces dernières restent un peu seules dans cette corbeille une fois les fêtes passées, peu de gens ayant voulu se risquer à casser un verre à cause d'une noix récalcitrante face à un casse noix un peu trop vieux pour être encore de service.

 

Mais moi, j'aiiiime les noix !

 

 

Ingrédients :

Pour environ 400 g de cerneaux de noix torréfiés

- 1 kg de noix

- un casse noix, même un peu vieux !

 

        Commencer par décortiquer TOUTES les noix ! Comme toujours ce seront sur les dernières que vous vous pincerez les doigts où que vous arriverez à vous couper avec un morceau de coque farceur... Mais pas d'abandon ! Une fois décortiqués, laver rapidement les cerneaux dans une passoire afin de retirer de possibles habitants pas forcément désirés. Puis étaler les noix sur une assiette ou une plaque de cuisson et mettre à torréfier 10 à 15 min sous le grill du four à puissance moyenne. Remuer une ou deux fois pour avoir une coloration homogène. Cette torréfaction, en plus de donner un bon goût, permet d'éviter tout risque d'invasion subite de mites ou de vers à farine en grillant les derniers oeufs coriaces qui auraient subsisté au lavage. A savoir que les noix sont assez souvent choisi par ces petites bêtes pour abriter leur nid, la coque protégeant bien les oeufs et le garde-manger à l'intérieur permettant de fournir un premier repas aux larves voraces !

 

Cerneaux de noix torréfiés maison : un petit goût d'antan...

 

Et voilà !

 

        Pas très compliqué n'est-ce pas ? Petit truc en plus, je garde toujours les morceaux de coques pour les mettre en paillage permanent autour de mes cultures qui restent en place comme les petits fruitiers : fraisier, groseillier, casseillier ou framboisier. Ce paillage remplace idéalement l'écorce de pin (souvent traitée) et il se dégrade relativement lentement en plus ou moins 5 à 10 ans ce qui permet de ne pas avoir à le changer tous les ans !

 

 

Tag(s) : #Sans Gluten, #Sans Lactose, #Sans oeuf, #Bocaux, #Pragmatisme Ecologique, #Sucré, #Salé, #Snacks